lundi 21 juillet 2014

Bonne fête maman!

Notre chère maman a fêté son 60ème anniversaire vendredi passé! Pour l'occasion, nous avons décidé de l'inviter à prendre le thé chez Rhubarbe! C'était notre toute première fois à prendre part au service du thé à la pâtisserie! Quel délice, tant pour les yeux que pour les papilles! Comme toujours, Stéphanie réussit à nous séduire avec ses créations. Tout était fin, frais et très savoureux. C'est l'endroit parfait pour célébrer un anniversaire, un shower de bébé ou simplement pour papoter avec des copines autour de petites bouchées gourmandes! 

Pâtisserie Rhubarbe - Montréal BOBO

Pâtisserie Rhubarbe - Montréal BOBO

Pâtisserie Rhubarbe - Montréal BOBO

Pâtisserie Rhubarbe - Montréal BOBO

Pâtisserie Rhubarbe - Montréal BOBO

mardi 15 juillet 2014

Hof Kelsten - Le meilleur

Actuellement, il y a un réel buzz à l'entour de la boulangerie Hof Kelsten et pour cause, tout ce qu'ils y préparent est fabuleux! Passant par leurs brunchs, pains, viennoiseries, tout tout tout est à tomber! C'est comme le meilleur de toutes catégories! En fait c'est la mission que  Jeffrey Finkelstein, l'artisan derrière ces savoureuses préparations boulangères, c'était donné en s'installant ici. Il a voyagé et travaillé dans plusieurs grands établissements dans le monde avant de se poser à Montréal dans le Mile-End. Aujourd'hui, on retrouve ses pains dans plusieurs grands restos de la métropole, comme Joe Beef et Toqué!, pour ne nommer qu'eux.  

Hof Kelsten - Montréal BOBO
Nous avions testé leurs pains, mais pas encore leurs brunchs. Du coup, samedi on s'y est rendu pour les essayer. Nous avons opté pour l'assiette de pain doré fait avec pain challah servi avec bacon de veau et oeuf tourné. Puis l'assiette de shakshuka soit des oeufs cuits dans une sauce tomate, saucisses d'agneau, yaourt aux fines herbes. Finalement, un dessert, parce que chaque petit déjeuner devrait se terminer par un dessert non?! Un pain perdu fait avec leur pain babka (pain brioché avec morceaux de chocolat) surmonté par du caramel au beurre salé, c'est complètement décadent et le meilleur dessert mangé depuis très longtemps! 

Hof Kelsten - Montréal BOBO
LE pain perdu! Hof Kelsten - Montréal BOBO
Hof Kelsten - Montréal BOBO
Côté décor, l'endroit est vaste, aux airs industriel, on aime le côté épuré, le fait que l'on peut s'attabler sur la grande table commune puis le petit comptoir au fond avec le lavabo pour se laver les mains, très pratique!

Hof Kelsten - Montréal BOBO

mardi 8 juillet 2014

Dans mon assiette // salade gourmande!

C'est un peu le silence radio sur cette page... On procrastine et on ne fait aucun billet, c'est ça la saison estivale! :) On profite des beaux jours, je me promène au parc avec Hubert, on fait des pique-niques. J'ai également commencé mes recherches de garderies, c'est l'horreur. L'horreur dans tous les sens du mot, mais je vous en reparle dans un autre billet, ça mérite un billet en soit. Ari a commencé un nouveau boulot suite à son stage en Muséo, on a fêté ses 25 ans en fin de semaine. Alors voilà, vous êtes à jour sur les nouvelles!

Pour aujourd'hui, une superbe recette que je partage avec vous. À revoir les photos prises il y a quelques jours, je salive! Je crois que je referai la recette ce soir!

Donc c'est une recette inspirée de ce blogue

Montréal BOBO 
Vous pouvez suivre la recette originale ou bien voici comment j'ai procédé:

1- Peler et faire rôtir au four à 350°F 3 carottes par personne. Sur les carottes avant de les enfourner, arroser d'huile, d'ail haché finement, graines de fenouil, sel et poivre. 

2- Faire rôtir des graines de votre choix, j'ai opté pour sésame, pistaches et tournesol.

2- Une fois les carottes cuites et caramélisées, dressez dans les assiettes, ajoutez 1/2 avocat par personne, ajoutez les graines que vous avez fait rôtir. Garnir de jeunes pousses de laitue.

4- Terminer avec une grosse cuillère de yaourt nature et une vinaigrette maison (huile d'olive, vinaigre balsamique et miel). 

vendredi 27 juin 2014

L'été à moins de 100$

Nous avons fait le tour du Web pour vous dénicher quelques pièces ''pop-up'' qui pourront parfaitement se matcher avec vos basics. Étant donné que l'été à Montréal c'est assez court, j'ai tendance à moins dépenser, car tout vient en solde si vite et pouf, l'automne frappe déjà. Voici donc des trouvailles qui pourront vous faire économiser pour vos vacances ;-)

On aime les shorts à dentelles, mais elles peuvent faire un peu ado! Par contre, cette paire en coton est de bonne longueur et le marine ajoute un effet plus chic. 39$ chez Joe Fresh.

Le bohême est tendance, mais il faut savoir doser. J'aime beaucoup cette robe simpliste en coton blanc avec ses manches brodées. 98$ chez Need Supply Co


Je suis grande fan des chaussures métalliques, car je trouve qu'elles s'agencent avec tout et ajoutent un je-ne-sais-quoi à mon habit. Elles peuvent être plus chics ou plus sports. J'aime ce modèle pour leur look bohême-chic. 49,50$ sur Madewell.


Ce soutien gorge est délicat, mais ajoute du punch à son tiroir de sous-vêtements. Je voudrais certainement le montrer, soit sous une blouse transparente, une camisole vaporeuse ou bien une robe avec dos ouvert... à vous de choisir! 60$ chez Need Supply Co



Un t-shirt qui combine mots et graphisme, c'est toujours gagnant, que ce soit avec short-jeans ou sous un veston. 50$ chez Madewell.


Ha! Ici, encore des souliers métalliques, mais cette fois version sport pour du top confort. 60$ sur J Crew.


Hubert a 4 mois!

Hier Hubert a eu 4 mois, un tiers d'année! Mon amour pour ce petit bonhomme ne cesse de grandir chaque jour. C'est cliché, ceux qui n'ont pas d'enfants trouveront que j'en dit trop, mais je me sens si privilégiée de partager ma vie avec ce petit, d'être sa maman. Comme Ariane dit "it's a mama's boy!" ;)

Hubert 4 mois - Montréal BOBO  
Hubert 4 mois - Montréal BOBO 
Hubert 4 mois - Montréal BOBO 
L'heure du dodo est devenu quelque peu... l'horreur. Le moment de la journée que l'on redoute. Il s'endort vers 7h30, se réveille quelques minutes après, ça peut prendre jusqu'à 1 heure pour l'endormir... La nuit, il se réveille entre 2 et 3 fois, voir 4, pour manger. Il a recommencé (parce que oui il avait arrêté) d'aller à la scelle la nuit. Ça veut dire qu'on doit le changer, ça déborde, change le pyjamas, bébé pas content... Si vous avez des trucs pour nous, nous sommes preneurs!  Puis il se réveille vers 7h le matin... 

Hubert 4 mois - Montréal BOBO 
On a découvert que c'est un enfant émotif, une minute c'est l'enfant le plus heureux du monde, l'autre minute c'est la grosse peine, les larmes de crocodiles, le visage tout rouge (on dit dans ce temps là qu'il fait du Ari haha!). Il placote, il placote, il placote, il adore se regarder dans le miroir, rigoler, jacasser. Il est rendu expert sur le ventre, on le pratique chaque jour et il peut durer plusieurs minutes sans rouspéter. On a commencé à l'installer dans sa chaise haute, il aime nous regarder manger, jouer avec ses jouets... 

mardi 24 juin 2014

Adèle service traiteur

Nous avons récemment fait la rencontre d'Adèle, Adèle loue l'espace de cuisine de la Réserve du Comptoir. D'ailleurs, on doit absolument vous faire découvrir ce nouvel endroit dans un billet sous peu! Donc Adèle concocte ses petits plats, qu'elle vend en service traiteur. S'étant fait venter ses talents, on se devait de tester ses créations et de juger par nous-même. Le concept c'est qu'elle utilise des produits uniquement accessibles aux restaurateurs, afin de créer des plats gastronomiques dont elle livre à domicile 1 fois semaine. Elle affiche le menu la semaine avant la livraison, on a jusqu'au vendredi pour commander et le mardi qui suit on reçoit nos victuailles.  

Mardi donc, nous avons reçu une tarte au bacon (charcuteries faites maison à la Réserve), cheddar, oignons et crème de courge, accompagné d'une salade de pousses de betteraves et blanc d’œufs cuits durs, deux petits pains perdus au fromage de chèvre et poulet, ainsi qu'une croustade aux pommes, fraises et noix de macadams. Le verdict, on a adoré! Tout était vraiment super bon, voir excellent, spécialement la tarte. On a eu l'impression de manger au resto, un mardi soir à la maison.  Le tout nous a coûté 42$ plus taxes et nous en avons eu assez pour 4 portions et 2 collations/petit lunch. C'est un concept que l'on a adoré, car on peut choisir d'une semaine à l'autre de commander ou pas selon nos besoins et nos envies. C'est pratique pour une maman bien occupée et ça sort de ce que l'on a l'habitude de se faire. Ce qu'elle propose c'est vraiment supérieur à ce que l'on se fait à la maison et pourtant on cuisine beaucoup chez nous. 


Adèle - Montréal BOBO
Adèle - Montréal BOBO

mardi 17 juin 2014

Les 10 commandements

Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Avant de tomber enceinte, sans enfants, j'avais comme la majorité des gens comme moi à cette époque de leur vie, des opinions, des principes, voir des préjugés envers les gens avec des enfants. 

Je m'explique; j'ai toujours su que je voulais des enfants, j'ai toujours été fascinée par la maternité et tout ce qui l'entoure. Ayant beaucoup lu et cojité sur le sujet avant d'être enceinte, j'avais ce que l'on peut appeler mes règles de conduite, mes 10 commandements, mes règles d'or à suivre pour ne pas tomber dans le panneau du parent complètement esclave.

Depuis que j'ai eu Hubert, disons que mes règles de conduite se sont quelque peu envolées... Mes commandements ne son plus que de lointains souvenirs, enfouis sous le brouillard des hormones post natales. 

Je m'étais juré que jamais mon enfant ne dormirait dans mon lit (gros fail à ce niveau!), que je ne m'empêcherais pas de sortir à cause que j'allais avoir un bébé, que l'on continuerait à voyager comme avant, que la garderie c'était très bien pour le développement (un autre billet sur ce sujet à suivre...), que je ne laisserais pas tous les jouets et bebelles envahir ma maison. Bref, vous voyez un peu... 

Aujourd'hui Hubert a 3 mois 1/2, ma priorité c'est lui. Je suis complètement amoureuse de ce bébé, il me tient par le bout de son petit doigt. Qu'est-ce que je ne ferais pas pour le voir sourire et gazouiller? Je suis une vraie louve, j'en suis à me demander si je n'aurais pas dû écrire ces commandements afin de pouvoir les relire aujourd'hui. C'est que sous l'émotion, mon cerveau ne résonne plus. Il a dit basta à tous ces principes, même si je sais que ces principes n'étaient pas si mauvais que ça. Je suis confuse. Peut-être que les mamans qui ont des enfants plus âgés pourront me répondre, est-ce que l'on devient moins gaga de notre enfant avec le temps? Je ne veux pas moins l'aimer, je veux simplement mieux gérer ma mamanitude et lui laisser l'espace dont il a besoin pour devenir un garçon bien. 


Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Hubert 3 mois - Montréal BOBO

jeudi 12 juin 2014

Le Sain bol

Reclus de l’action du Plateau, le Sain Bol peut passer inaperçu, malgré son mur de briques à la couleur verte éclatante. À l’angle de la rue Laurier et Fabre, les habitants du quartier en ont déjà fait leur adresse chouchou. 

Sain bol - Montréal BOBO
Ici, on y sert des options santés, mais loin du jus vert ou de la luzerne. Les plats sont savoureux, concoctés à partir de produits saisonniers, donc varient selon les aliments disponibles au marché. On peut s’y rendre le midi, le soir (à l’exception du mercredi), ou bien pour le brunch du weekend à partir de 10h. 

Sain bol - Montréal BOBO
L’endroit compte quelques tables, donc il se peut qu’il y ait un peu d’attente. Vaut mieux arriver tôt ou bien réserver pour le service du soir. La grande fenêtre rend l’endroit lumineux et l’ouverture de la cuisine contribue à l’ambiance conviviale. Le seul hic, les horaires peuvent varier selon le chef, et il n’y a malheureusement aucune manière de s’y informer. Aussi, on accepte que de l’argent comptant, donc il faut prévoir le coup. 

Pour le brunch, quelques choix se retrouvent à l’ardoise, passant par le yogourt avec céréales et fruits, le pain doré, ou bien la focaccia au gravlax de saumon. Si vous avez l'envie de goûter à tout, une assiette surprise est également disponible. Vous pouvez compter entre 8 et 15$ l’assiette. Pour une sortie santé, avec des plats frais et en saison, nous vous recommandons l’adresse. C’est sans prétention, délicieux et vous en ressortirez sain et comblé. 

5095, rue Fabre
Plateau Mont-Royal

lundi 9 juin 2014

Dans mon assiette // Pâtes printanières

Avec la chaleur qui s'installe tranquillement, notre craving de pâtes en sauce n'est peut-être pas le meilleur choix. On cherche des plats légers, qui ne nous laisseront pas avec le sentiment d'avoir trop mangé. Voici donc une recette printanière hyper simple qui saura répondre à votre envie, tout en étant rapide, car qui dit été, dit dehors. On ne veut donc pas passer des heures devant nos chaudrons! 

J'aime bien utiliser des pâtes de blé entier, car elles contiennent beaucoup plus de fibres que les pâtes régulières. En plus, plusieurs ont les propriétés du blé entier, tout en ayant le même goût des pâtes blanches. Par exemple, les Catelli Smart. Pour la sauce, vous aurez besoin d'un petit contenant de fromage Ricotta (selon votre goût), du jus d'un demi citron, du poivre et un peu de sel. Une fois vos pâtes cuites, gardez un peu d'eau de cuisson, ajoutez les pâtes égouttées, la sauce et puis des légumes verts en feuilles ou autres légumes préférés. Cette fois, j'ai ajouté du Kale et des petits pois verts cuits à la vapeur.

Montréal BOBO 
Montréal BOBO

jeudi 5 juin 2014

Récit amoureux

Ce billet est tout spécial, car il marque une année passée avec Simon, l’homme que j’ai choisi d’aimer, mais de façon très différente. J’explique.

Ma dernière relation amoureuse ne fut pas la plus facile. J’ai aimé passionnément une personne qui m’a drainé émotionnellement, dont j’avais un attachement si fort, que j’étais incapable de couper les liens. Une véritable balade en montagne russe qui a duré 4 ans. J’étais consciente qu’être amoureuse, même en ayant toute cette fougue envers l’autre, ne devait pas se dérouler ainsi. Cette lucidité n’est pas venue du jour au lendemain. J’ai longtemps pensé que jamais je n’aimerais quelqu’un aussi intensément que j’ai aimé cette personne. J’avais tort.

Via
J’ai rencontré Simon dans mon milieu de travail. À ce moment, il avait une copine depuis trois ans. Aussi, je ne le voyais pas d’un regard amoureux, ce n’était pas vraiment mon genre. Simon, c’est le bon garçon. Il est propre, gentil et attentionné. Mon type est était plutôt cliché, soit montréalais, portant la barbe, des tattoos, souvent prétentieux. Ouep, comme pratiquement toutes les filles de la métropole, je ne cherchais clairement pas à la bonne place (des exceptions s’appliquent). Après une série de rencontres et de fréquentations non abouties, j’étais découragée par l’accumulation de mon dossier amoureux, mais mon créneau restait toujours le même. 
Quelques mois se sont écoulés et puis Simon est passé du statut en couple à célibataire. Tous ceux et celles qui connaissent le travail en agence, savent que les nouvelles circulent rapidement ! J’avais déjà des collègues qui manigançaient un possible match amoureux. J’ai dû mettre un stop. Donne une pause au pauvre gars. Il est célibataire depuis 2 semaines ! Bon, ce que devais arriver, est arrivé. LA demande. Il m’a fallu un bon temps de pause pour répondre à LA demande. J’ai dit oui (à la date).
Alors, nous voilà, en face à face, à prendre un verre entre « collègues ». Un rendez-vous  a mené à un autre. À partir de là, tout s’est déroulé rapidement. Débutant par une fréquentation cachée au boulot (pas trop réussi !), passant par l’annonce officielle (avec beaucoup de « Ah, on le savait ! »… Ouin, ouin !), plusieurs mois de va et vient entre Québec et Montréal, pour finalement se retrouver et s’installer à deux. 

Ça m'a frappé. Tout ce dont je reprochais aux autres, Simon en fait ses points forts. Le gars dont je pensais comme n'étant pas mon genre est aujourd’hui une des personnes les plus importantes qui m’entourent. J'aurais vraiment été bête de passer à côté de ça ! 
L’amour que j’ai pour Simon n’est peut-être pas le résultat d’un coup de foudre, mais il est réellement plus fort et solide. Au fil du temps, mon amour pour lui a grandi et il continue d’évoluer avec notre relation. Je peux dire aujourd’hui que j’ai envie de construire quelque chose avec cette personne, car non seulement il est mon amoureux, mais aussi un très bon ami. Apprendre à aimer différemment c’est réellement la meilleure chose qui me soit arrivée. Comme quoi le destin nous joue parfois des tours.

lundi 2 juin 2014

Le nouveau P.A est ouvert!


Le nouveau P.A sur Avenue du Parc a ouvert ses portes le 26 mai, c'était la folie! Nous sommes de réelles amoureuses du P.A, spécialement pour les prix très bas dans les fruits, légumes et noix. Comme on consomme très peu de viandes, c'est parfait pour nous. 

Je ne sais pas pourquoi on a eu  l'idée de mettre les pieds au P.A le jour de l'ouverture, tout le Mile-end et le Plateau était au rendez-vous, les queues étaient interminables aux caisses, pas moyen de circuler pour prendre les aliments... Déjà que c'est un sport extrême faire son épicerie au P.A en temps normal, imaginez le jour de l'ouverture du nouveau local! Tellement que l'on a abandonné notre panier. On ne pouvait faire face à la file avec un bébé qui a faim.

Bref, on a testé le service de commandes en ligne et du même coup celui de la livraison à domicile! Leur service de commandes en ligne est encore à l'état test. C'est au client d'inscrire manuellement sa liste d'épicerie, avec le plus de détails possible (marque, format etc.), donc pas de petites images qui nous aident à faire nos choix, on doit se baser sur le circulaire. Pour nous ce n'est pas un réel irritant, car on achète souvent les mêmes choses au P.A et sinon se sont les spéciaux du circulaire. 

Une fois la commande en ligne envoyée, P.A vous téléphone s'ils ont des questions sur vos items et pour prendre votre numéro de carte de crédit si vous avez choisi cette option. Il devraient peut-être se doter d'un appareil sans fil comme la majorité des livreurs de nos jours... à suivre. La commande est arrivée dans la journée, tout ce que nous avions demandé était là. Une seule erreur (mais bon on s'attendait à des erreurs dans ce type de service), on s'est fait charger pour des pêches, mais on avait commandé et reçu des nectarines. 

On ne réutilisera probablement pas le service, mais pour quelqu'un qui ne peut pas se déplacer ou qui est trop occupé pour faire son épicerie c'est une bonne option. En plus que la livraison coûte 2.50$ si on achète entre 50$ et 100$. 

vendredi 30 mai 2014

Réflexion du vendredi

Ce matin, j'ai eu une réflexion face à mes sandales Birkenstock. Nous adorons ces sandales, pas vraiment pour leur look, mais plutôt pour le fait qu'elles sont très confortables et nous permettent de courir la métropole en toute aisance. Notre paire de Birkenstock, nous l'avons depuis environ 4 ans... Nous nous sommes jamais vraiment préocupées à savoir si elles étaient à la mode ou non, quand soudainement Birkenstock est la paire de sandale à se procurer pour la saison estivale. Voilà que nous portons ces sandales depuis plus de 4 ans et que toutes les fashionistas les auront aux pieds cet été, sans parler des nombreuses reproductions étalées en boutique. Lorsque vous portez un élément qui n'est pas in, mais le devient, comment vous sentez-vous? Heureuse de suivre les tendances? Ou bien déçue de perdre ce côté unique?
 
Via

jeudi 29 mai 2014

1 robe, 3 looks

Selon nous, tout look réussi débute avec un basic. Après, il s'agit d'ajouter des pièces qui permettront d'atteindre notre style final. Plusieurs boutiques offrent de bons basics, passant de petits prix à prix élevés. Une de nos boutiques favorites lorsque l'été arrive c'est le Gap. Tout le monde connait le Gap et cette marque américaine offre toutes bonnes pièces de bases, tels que des t-shirts de coton, des short jeans, ou bien des robes neutres. Nous vous conseillons fortement de ne rien acheter à plein prix au Gap, car tout arrive en solde rapidement, en plus d'offrir des rabais allant de 25% à 40% quotidiennement en ligne ou en boutique. Aujourd'hui, nous vous proposons une robe toute simple, mais très pratique, car elle vous permet de créer plusieurs looks, passant par la plage, au vendredi casual, et au 5@7. En plus, comme nous sommes de fières ambassadrices de la métropole, chaque look vous propose une pièce Made in Montreal!

On attend impatiemment nos vacances, ou bien de se transformer en squatteur dans la piscine de nos beaux-parents! En attendant, on travaille fort sur notre bikini body et on part à la recherche du maillot qui nous mettra en valeur. La marque June Swimwear est 100% québécoise et propose des coupes qui soutiennent nos courbes, tout en restant sexy. On aime! Nous trouvons cette pochette de mise pour porter nos essentiels, soit crème solaire, eau thermale et cellulaire. Pour nos pieds, une valeur sûre en gougoune, c'est sans aucun doute les havaianas.


Pour une journée relax au bureau, ou bien pour les courses du weekend, il nous faut certainement un autre basic, soit le jean jacket. Pour un maximum de confort, on porte une paire de Birkenstock. Ces sandales sont de retour en force cette saison, elles sont très in! On finalise notre look avec un sac montréalais de la marque The Stowe, pratique tout en étant joli.



On ne planifie pas nécessairement nos habits de bureau en fonction de notre 5@7 du soir, mais on se sent toujours mieux d'être plus ''habillé'' lorsqu'arrive le temps de sortir. Pour ne pas trop clasher durant le jour, tout en étant prête pour le soir, cette robe est parfaite avec ce blouson de lin blanc, ces sandales à talon et une création de la joaillière Gabrielle Desmarais... tout simplement sublime!  



mercredi 28 mai 2014

La troisième édition de Solstice

Le 31 mai prochain, plusieurs dizaines de professionnels issus de différents milieux créatifs se réuniront sur le Plateau-Mont-Royal pour un après-midi de conférences et d’échanges sur des enjeux communs. Des conférenciers issus du domaine de la mode (atelier b.), de l'illustration (Cara Carmina) et de la permaculture (Jardins sans frontières) participeront à cette troisième édition.
 
Solstice 2e édition - Via
C'est Annick Gaudreault, illustratrice, et Catherine Ouellet-Cummings, conceptrice-rédactrice et cofondatrice de L’abricot, une entreprise de design et communication, qui sont les fondatrices de ce superbe événement de réseautage.

Solstice 2e édition - Via
Les inscriptions se poursuivent jusqu’au 31 mai, sur le site Internet de l’événement : www.solsticecreatif.com. Sur le Web, retrouvez aussi Solstice sur Facebook (facebook.com/SolsticeCreatif) et sur Twitter (twitter.com/SolsticeCreatif)

lundi 26 mai 2014

Hubert a 3 mois!

Hubert 3 mois - Montréal BOBO
C'est fou, Hubert a trois mois aujourd'hui!? Où est passé mon bébé? 
 
Avant de commencer à écrire ce billet, j'ai relu mon billet de "Hubert a 2 mois!" et je me disais, on dirait que c'est hier, mais en même temps, tant de choses ont changé! Par où commencer? Hubert se réveille toujours la nuit, en général une fois vers 11h30, on lui redonne sa suce et il se rendort aussitôt, puis une fois vers 2h pour manger. Puis vers 5h-6h du matin. Il arrive qu'il se rendorme pour 1h lorsqu'on est chanceux. Il ne dort plus dans notre lit jusqu'à tout récemment. J'aurais voulu le garder avec nous plus longtemps, mais il est rendu trop grand pour dormir avec nous. Ses petits bras dans notre visage, des coups de pieds dans le dos... Il a besoin de plus d'espace. Donc il dort dans son petit berceau, dans notre chambre. Côté fatigue, c'est beaucoup moins pire, on a changé notre rythme, on donne le bain à 7h, il s'endort vers 8h et nous on se couche entre 8h et 9h (oui on est poche comme ça... haha). 
 
Le peak des pleurs est derrière nous, hourra! On dit qu'en général le peak des pleurs est entre 6 et 8 semaines, jusqu'à trois mois et après ça redescend. Il y a deux semaines on a passé une semaine de pleurs intenses, surement une poussée de croissance... maintenant il pleure beaucoup mois, c'est un bébé heureux :)
 
Il a commencé à prendre des objets avec ses petites mains et à les porter à sa bouche. Il n'aime toujours pas beaucoup être sur le ventre, mais on pratique plus souvent pour l'habituer. Il adore sourire, il est trop mignon d'ailleurs quand il sourit, je craque! 
 
Je voudrais parfois souvent que le moment s'arrête. Que je puisse veiller sur lui tous les jours de sa vie, mais je sais qu'il grandira, qu'il devra gagner de l'indépendance afin de devenir un bel homme. Que je devrai retourner travailler et que la vie continue, mais c'est difficile pour mon coeur de maman de penser que je devrai le laisser à des inconnus à la garderie... bon ok je ne paniquerai pas tout de suite, c'est dans 8 mois!
 
Afin de souligner les trois mois d'Hubert et de le présenter à nos cousins et cousines, nous avons fait un BBQ chez nos parents dimanche, c'était fort sympathique! De la bonne bouffe, la famille, le beau temps, on ne pouvait pas demander mieux! En plus d'apprendre qu'une cousine et la copine d'un cousin attendent un bébé à leur tour! Bonheur :)

Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Hubert 3 mois - Montréal BOBO
Hubert 3 mois - Montréal BOBO